Logo CAREA BLANC

Douleurs au pied : causes, pathologies, qui consulter

Vous avez une douleur au pied lors de la marche, lors d’activités sportives ou sans raison ? Souvent bénignes, les douleurs au pied peuvent parfois cacher une pathologie nécessitant un traitement, d’où l’importance de ne pas les laisser traîner.

Pourquoi ai-je mal au pied ?
Que faire en cas de douleur au pied, et qui consulter ?

Sur cette page, nos kinésithérapeutes répondent à toutes vos questions sur les douleurs et pathologies du pied.

Sommaire

Qu’est-ce qu’une douleur au pied ? Quelques rappels anatomiques

Avec ses 26 os et ses 17 articulations, le pied constitue la partie terminale du membre inférieur, qui se subdivise en 3 parties :

  • L’arrière-pied, qui comprend l’os du talon (calcanéum) et celui effectuant la jonction entre le pied et la cheville (astragale ou talus)
  • Le médio-pied, la zone intermédiaire qui se compose des 3 os cunéiformes, du scaphoïde et du cuboïde
  • L’avant-pied, constitué par les 5 métatarsiens et les phalanges des orteils.

 

Parce qu’ils nous permettent de nous tenir debout, de marcher, de courir et de monter des marches, les pieds sont fortement sollicités au quotidien, et toute douleur ou pathologie du pied même bénigne peut s’avérer handicapante ; d’où l’importance d’une prise en charge précoce et efficace.

Les différents types de douleurs au pied

Avec ses nombreux os, tendons, muscles et ligaments, le pied peut être touché par une grande variété de lésions. La localisation et les caractéristiques de la douleur peuvent donner une indication sur le type de lésion ; toutefois, pour en avoir le cœur net, un diagnostic médical est indispensable.

Douleur au pied côté externe

Les douleurs du côté externe du pied sont typiquement causées par une entorse de la cheville. En général, le traumatisme en cause est clairement identifié, les douleurs survenant après s’être “tordu” la cheville en marchant ou en courant. Il peut aussi s’agir d’une tendinite des péroniers latéraux, des tendons localisés juste derrière la malléole. Favorisée par les troubles de la statique du pied, cette pathologie se rencontre principalement chez les sportifs.

Douleur au pied côté intérieur

Une douleur à l’intérieur du pied et localisée au niveau du gros orteil peut être causée par un oignon de pied, ou hallux valgus. Cette anomalie correspond à une déviation anormale du gros orteil, entraînant la formation d’une bosse au bord interne de l’avant-pied, expliquant le terme d’ “oignon”. Lorsque la douleur est située plus en arrière et concerne la voûte plantaire et la face interne du talon, c’est peut-être le signe d’une aponévrosite plantaire, ou fasciite plantaire, une pathologie qui correspond à l’inflammation de l’aponévrose plantaire.

Douleur au pied la nuit

Lorsqu’une douleur au pied se manifeste la nuit, c’est généralement un signe d’inflammation. La pathologie la plus courante pouvant entraîner ces douleurs nocturnes est l’arthrose du pied, lorsque celle-ci se manifeste par des poussées inflammatoires. En fonction de la localisation de l’arthrose, la douleur peut être ressentie sur le dessus ou au-dessous du pied. Une sensation de brûlure aux pieds pendant la nuit peut aussi être liée au diabète, surtout si la sensation s’accompagne d’engourdissements et de fourmillements.

Douleur au pied quand je marche

Une douleur au pied pendant la marche n’indique pas forcément une pathologie sous-jacente. Il peut s’agir d’une réaction normale de votre pied à des chaussures inadaptées (auquel cas mieux vaut en changer !) ou à une marche inhabituellement longue.

Toutefois, il peut aussi s’agir d’une pathologie ou d’une malformation, les plus fréquentes étant la tendinite d’Achille (qui se manifeste par une douleur au talon, ou talalgie), la fasciite plantaire, le pied plat ou encore le syndrome du canal tarsien. Causé par une compression du nerf tibial postérieur, ce syndrome se caractérise par des douleurs qui s’intensifient à la marche ou en station debout ; toutefois, la douleur peut aussi se manifester au repos.

Douleur au pied au réveil

Une douleur au talon ou à la plante du pied au réveil est un symptôme typique d’aponévrosite (ou fasciite) plantaire. En effet, de nombreux patients rapportent une douleur plus intense le matin lors des premiers pas ; ou au début d’une activité physique. En règle générale, la douleur diminue lorsque les muscles se réchauffent. Une autre cause possible de douleur au pied le matin au réveil est la tendinite d’Achille.

Douleur au pied sans raison

Toutes les douleurs au pied ne se produisent pas suite à un traumatisme ; dans certains cas, les patients peuvent avoir l’impression que leur douleur se manifeste spontanément, sans raison. Bien souvent, ces douleurs sont liées à un déséquilibre biomécanique, c’est-à-dire à une mauvaise répartition des charges. Il peut aussi s’agir d’une fracture de stress, causée par la fragilisation des os du pied suite à leur surutilisation. Enfin, il ne faut pas négliger les facteurs externes pouvant expliquer les douleurs : marche sur des surfaces dures, chaussures inadaptées, effort inhabituel comme une longue marche.

Douleur au pied et hallux valgus

Les patients ayant un hallux valgus (oignon de pied) se demandent souvent si celui-ci peut être responsable de leurs douleurs, ou favoriser leur survenue. S’il est vrai que certains hallux valgus sont indolores, la plupart entraînent des douleurs, surtout en cas de marche prolongée. Les douleurs liées à l’hallux valgus ne sont pas tant la conséquence directe de la malformation que le résultat d’une compensation, les patients ayant tendance à transférer l’appui sur les autres orteils. Dans certains cas, c’est le frottement de l’hallux valgus contre la chaussure qui est douloureux.

Quelle est la cause d’une douleur au pied ?

Pathologies en cause

Les douleurs au pied peuvent être de nature osseuse, tendineuse, musculaire, ligamentaire ou encore cutanée. Dans certains cas, la douleur est causée par une lésion de la cheville qui se répercute au niveau du pied. Les pathologies et conditions les plus fréquemment rencontrées sont :

  • L’hallux valgus
  • L’aponévrosite plantaire
  • La fracture de fatigue du pied
  • L’entorse de la cheville
  • La tendinite d’Achille
  • Le pied plat
  • Le pied creux
  • Le syndrome du canal tarsien
  • L’arthrose du pied
  • Les affections dermatologiques (cors, durillons, verrues).

Circonstances d’apparition

Certaines douleurs au pied sont le résultat d’un traumatisme direct, comme un coup ou une torsion, ce qui ne laisse aucun doute sur leur origine. En l’absence de traumatisme, votre douleur peut être causée ou favorisée par :

  • Une maladie dégénérative (arthrose, arthrite)
  • Des troubles statiques du pied (pied plat, pied creux)
  • De mauvaises habitudes de chaussage (chaussures trop serrés, talons hauts, chaussures de sport inadaptées)
  • Une surutilisation du pied (course à pied, danse, randonnée et autres activités sportives)
  • Une maladie sous-jacente, en particulier le diabète

Douleur au pied et diabète

Les personnes diabétiques sont plus sujettes aux douleurs et pathologies du pied que le restant de la population. Ce constat s’explique par les conséquences du diabète sur la circulation sanguine et sur la transmission nerveuse, avec une perte de sensibilité des pieds qui remonte progressivement vers les jambes : on parle de neuropathie diabétique pour désigner ce phénomène. Chez les patients diabétiques, la diminution de la sensibilité des pieds entraîne une modification du schéma de marche, lui-même responsable de pathologies comme l’hallux valgus, les orteils en marteau et les orteils en griffe. Ces patients bénéficient donc d’un suivi médical rapproché portant sur les pieds.

Douleur au pied : que faire ?

Vous avez mal aux pieds après un effort intense, après un choc, ou lors d’une marche avec des chaussures inconfortables ? Avant de vous inquiéter et de courir chez le médecin, vous pouvez :

  • Mettre vos pieds au repos
  • Rester pieds nus aussi souvent que possible
  • Faire quelques étirements du pied
  • Porter des chaussures plus confortables
  • Appliquer de la glace 3 fois par jour sur la zone douloureuse
  • Prendre du paracétamol ou un anti-inflammatoire, sans en abuser.

 

Si toutefois la douleur ne disparaît pas au bout de quelques jours, ou si vos symptômes sont d’emblée intenses et invalidants, une consultation médicale s’impose pour en déterminer la cause. En fonction de son diagnostic, le médecin pourra vous proposer les solutions suivantes :

  • Antalgiques et application de glace pour soulager la douleur
  • Port de semelles orthopédiques pour corriger les troubles statiques
  • Soins de pédicurie en cas d’affections cutanées (cors, durillons)
  • Rééducation chez un kinésithérapeute
  • Intervention chirurgicale dans les cas les plus sévères

Comment soulager une douleur au pied avec la kinésithérapie ?

La kinésithérapie est souvent indiquée dans le traitement des douleurs du pied. En effet, le kinésithérapeute intervient à la fois sur le soulagement du symptôme, et sur la correction des troubles et déséquilibres qui favorisent la pathologie. La rééducation du pied peut aussi intervenir après une intervention chirurgicale, pour lutter contre la raideur et retrouver une mobilité optimale du pied.

La cryothérapie et les massages sont souvent employés dans un premier temps pour soulager la douleur, l’inflammation et l’œdème. Après la phase aiguë, la mobilisation du pied peut commencer, avec un travail portant sur les différentes flexions du pied et des orteils. En fonction du diagnostic médical et du bilan kinésithérapique, la rééducation du pied peut s’accompagner d’une rééducation de la cheville, le fonctionnement du pied et de la cheville étant étroitement liés lors de la marche et de la course. Ici la mobilité articulaire, le renforcement musculaire et la proprioception occupent une place clé, et sont travaillés grâce à un programme d’exercices adaptés à l’état du patient.

Enfin, en cas de pathologie du pied, on observe souvent une boiterie, corrigée de manière progressive en rééducation grâce à un travail du schéma de marche.

Nos kinés répondent à vos questions

Quand consulter pour une douleur au pied ?

Lorsqu’une douleur au pied est intense et/ou persistante, on recommande fortement de consulter un médecin. Si votre douleur fait suite à un traumatisme, par exemple une chute ou un coup, la consultation médicale est importante également pour détecter une éventuelle blessure (entorse, fracture…).

Qui consulter pour une douleur au pied ?

Dans le domaine médical et paramédical, plusieurs professionnels sont habilités à prendre en charge les pathologies des pieds. Cette prise en charge peut être assurée par :

  • Le rhumatologue
  • L’orthopédiste
  • Le podologue ou pédicure podologue
  • Le kinésithérapeute

 

Le plus souvent, le patient est suivi par plusieurs de ces professionnels. Si vous n’êtes pas encore suivi, la première étape en cas de douleur est de consulter votre médecin traitant, qui effectuera les examens nécessaires et vous orientera vers le spécialiste adéquat.

Douleur au pied pendant la grossesse : est-ce normal ?

Oui ! Pendant la grossesse, les douleurs aux pieds sont favorisées par les changements dans la répartition du poids du corps, et l’augmentation de la laxité ligamentaire. Toutefois, cela ne signifie pas qu’il n’y a rien à faire : si vous êtes enceinte et que vous avez mal aux pieds, n’hésitez pas à solliciter votre médecin pour un traitement.

Douleur au pied : 3 points à retenir

  • Les douleurs au pied sont fréquentes, et peuvent se manifester au repos, pendant la marche, au réveil ou pendant la nuit
  • Elles sont favorisées par le chaussage, la surutilisation du pied, et les malformations du pied
  • Le traitement de ces douleurs peut être médical, orthopédique, chirurgical ou kinésithérapique.

ET MAINTENANT ?

Vous recherchez un kiné qualifié pour vous accompagner dans le cadre d’une pathologie du pied ? Prenez rendez-vous dans l’un de nos centres de kinésithérapie CAREA Paris 8 ou CAREA Paris 14, pour bénéficier d’une rééducation efficace.

cabinet kiné du sport balnéothérapie piscine CAREA Paris 8

CAREA PARIS 8

76 Boulevard Malesherbes, Paris 8e
RdC droite, dans le hall  

Balneotherapie kine cabinet à paris 14 balneo piscine ostéopathie

CAREA PARIS 14

21-25 Av. Porte de Châtillon, Paris 14e
Institut du Judo, fond allée Bât. gauche