Logo CAREA BLANC

Sciatique : combien de temps dure la douleur?
Comment la soulager ?

La névralgie du nerf sciatique que l’on entend plus souvent sous l’appellation de “sciatique” touche 2% de la population française. Souvent handicapante, cette pathologie nerveuse peut donner lieu à de graves complications si elle n’est pas prise en charge correctement et à temps. 

 

Cap sur les névralgies du nerf sciatique avec votre kiné du sport CAREA.

Sommaire

Qu’est-ce que la sciatique ?

La sciatique fait référence à la névralgie du nerf sciatique, une douleur qui apparaît au niveau du membre inférieur et qui est souvent associée à un mal de dos.

 

Rappelons que le nerf sciatique est un nerf sensitif et moteur car il est à la fois responsable d’une partie de la sensibilité du membre inférieur et d’une partie de sa mobilité. 

 

La sciatique survient souvent lorsqu’une hernie discale exerce une pression sur une partie du nerf sciatique. Ce phénomène provoque alors une inflammation, des douleurs et souvent un engourdissement de la jambe touchée.

Les causes de la sciatique

Pour mieux comprendre les causes de la sciatique, il convient de mieux connaître la structure de la colonne vertébrale. En effet, la colonne vertébrale est constituée de vertèbres et entre chaque vertèbre, on trouve un disque intervertébral qui est lui-même constitué d’un anneau fibreux et d’un noyau gélatineux au centre. Lorsqu’une pression est exercée sur le disque intervertébral, son noyau se déplace dans l’anneau périphérique, puis dans le canal rachidien, le canal osseux qui se creuse dans les vertèbres et qui contient la moelle épinière. Une hernie du disque lombaire se forme alors, donnant lieu à une douleur due à la compression de l’une des racines du nerf sciatique. C’est ce que l’on nomme le “conflit disco-radiculaire L4-L5 ou L5-S1” (L4, L5, S1 sont des racines du nerf sciatique). 

 

Il existe également d’autres causes aux névralgies du nerf sciatique : 

  • L’arthrose des vertèbres lombaires 
  • Le syndrome du canal lombaire étroit (le rétrécissement du canal lombaire)
  • Le spondylolisthésis ou le glissement d’une vertèbre par rapport à la vertèbre qui se trouve en dessous
  • L’ostéoporose
  • Une fracture vertébrale 
  • Une maladie inflammatoire
  • Une infection au niveau du rachis 
  • Une tumeur dans le canal rachidien ou une tumeur vertébrale

Quels sont les symptômes d’une sciatique ?

La douleur provoquée par la sciatique s’étend du bas du dos jusqu’au mollet. Elle suit le trajet du nerf sciatique. Son intensité est variable, allant d’une douleur légère à une douleur très vive et pulsatile que les patients décrivent souvent comme un courant électrique qui irradie dans le membre inférieur. La douleur augmente en toussant, en éternuant ou en restant assis longtemps. Elle est généralement unilatérale, elle n’apparaît que d’un côté. 

Il peut arriver que l’on ressente des fourmillements dans la jambe touchée ainsi qu’un engourdissement du membre inférieur associé à la douleur.

Comment traite-t-on la sciatique ?

Le traitement médical de la névralgie sciatique repose sur la prise de médicaments qui aident à soulager la douleur : AINS (anti-inflammatoires non stéroïdiens), antalgiques, ibuprofène…etc. L’application d’une source de chaleur (à l’aide d’une bouillotte par exemple) peut également aider à détendre les muscles touchés.

En outre, votre kiné CAREA soulage la douleur dans le bas du dos, dans les fessiers et dans la hanche à l’aide de diverses techniques : 

  • Les mobilisations actives et passives qui aident à débloquer le nerf sciatique
  • Les exercices de renforcement musculaire progressifs de la sangle abdominale et du membre inférieur
  • Les exercices d’assouplissement de la colonne vertébrale 
  • La massothérapie 
  • La tecar thérapie 
  • La thérapie par ondes de choc
  • La cryothérapie ou thérapie par le froid

 

Votre kinésithérapeute pourra également vous proposer des séances de balnéothérapie qui aideront à la fois à détendre les muscles et à faciliter la réalisation de certains exercices du fait des propriétés hydrostatiques de l’eau.

Quand doit-on consulter un médecin ou un kiné pour une sciatique ?

Si elle est légère, la névralgie du nerf sciatique disparaît spontanément en quelques jours. Il est cependant important de consulter un kinésithérapeute en accès direct ou un médecin si elle persiste durant plusieurs semaines et qu’elle s’aggrave. 

 

Voici quelques signes d’alerte à ne pas négliger : 

  • La douleur dans le bas du dos ou dans une jambe s’intensifie. Elle est accompagnée d’un engourdissement ou d’une faiblesse musculaire de la jambe
  • La douleur violente est la conséquence d’un traumatisme ou d’un accident 
  • La douleur est associée à une incontinence urinaire ou fécale. Cette forme de sciatique s’appelle  “sciatique en queue de cheval”. Elle nécessite un diagnostic et une prise en charge rapides

Quels sont les facteurs de risque de la sciatique ?

Certaines personnes sont plus à risque de développer une sciatique que d’autres. Voici quelques facteurs de risque qui pourraient être à l’origine d’une névralgie sciatique : 

  • L’âge avancé : les personnes âgées de 40 à 60 ans sont plus à risque de développer une sciatique que les personnes plus jeunes 
  • L’obésité : le surpoids augmente la pression sur la colonne vertébrale 
  • La profession : le fait de devoir porter des charges lourdes quotidiennement ou de conduire durant de longues heures peut déclencher une névralgie du nerf sciatique
  • La sédentarité : les personnes sédentaires et celles qui restent en position assise pendant de longues heures ont des risques plus élevés de développer une sciatique
  • Le diabète : cette pathologie augmente le risque de développer des lésions nerveuses

Nos kinés répondent à vos questions : 

  • Faut-il marcher avec une sciatique ? 

Durant la phase aigüe d’une névralgie sciatique, il est préférable d’éviter de marcher. En effet, la marche peut accentuer la douleur. En revanche, dès que vous vous sentez capable de le faire, il est fortement conseillé de recommencer à marcher progressivement afin de mobiliser votre dos. 

  • Comment soulager une sciatique pendant la grossesse ? 

Les anti-inflammatoires étant fortement déconseillés durant la grossesse, vous pouvez vous tourner vers la kinésithérapie. En effet, quel que soit le stade de votre grossesse, votre kiné du sport met à votre disposition des outils qui vous permettront d’aller mieux et sans contre-indications : la massothérapie qui détend le dos et soulage la douleur, les mobilisations passives et les exercices progressifs de renforcement musculaire et de mobilité. 

  • Quels exercices pour décoincer le nerf sciatique ?

 

Quelles sont les complications possibles d’une sciatique ?

La plupart des personnes souffrant de névralgies du nerf sciatique se rétablissent spontanément en quelques jours, souvent sans traitement et seulement à l’aide de séances de rééducation avec un kinésithérapeute. Cependant, dans des cas plus graves et en l’absence d’une prise en charge adéquate, le nerf sciatique peut être endommagé. Il est donc important de consulter rapidement un médecin ou un kiné si vous présentez un ou plusieurs signes d’alertes cités plus haut. 

Comment prévenir l’apparition des névralgies du nerf sciatique ?

Il n’est pas toujours possible de prévenir l’apparition d’une névralgie du nerf sciatique. Vous pouvez prévenir sa survenue autant que possible en appliquant les recommandations suivantes au quotidien : 

  • Pratiquez une activité physique régulière : pensez à renforcer les muscles du tronc, les muscles de l’abdomen et les muscles du bas du dos en veillant à garder une bonne posture. Notre service de coaching sportif vous permet d’atteindre vos objectifs et de prévenir, ainsi, l’apparition des névralgies sciatiques
  • Lorsque vous êtes assis(e), veillez à rester droit(e). Choisissez des chaises qui soutiennent le bas du dos. Pour un meilleur soutien du bas du dos, placez un oreiller ou une serviette roulée sur le bas du dos pour garder sa courbe naturelle. 
  • Faites-vous aider dans le port des charges lourdes lorsque cela est possible

3 points à retenir concernant la sciatique :

  • L’hernie discale est la cause la plus fréquente de névralgies du nerf sciatique 
  • Votre kiné CAREA vous aide à soulager la douleur provoquée par une névralgie du nerf sciatique durant la grossesse à l’aide de différents outils de physiothérapie
  • La sciatique associée à une incontinence urinaire ou fécale est dite “sciatique en queue de cheval”. Elle nécessite une prise en charge rapide

Vous souffrez de sciatique et souhaitez consulter un kinésithérapeute rapidement ? Vous pouvez à présent vous rendre chez le kiné sans ordonnance. N’attendez plus, prenez rendez-vous : 

Sources

Sciatica – Mayo Clinic

Sciatique : symptômes, causes & traitements – Institut Amelis

Sciatique, comment la reconnaître ? – Ameli.fr

cabinet kiné du sport balnéothérapie piscine CAREA Paris 8

CAREA PARIS 8

76 Boulevard Malesherbes, Paris 8e
RdC droite, dans le hall  

Balneotherapie kine cabinet à paris 14 balneo piscine ostéopathie

CAREA PARIS 14

21-25 Av. Porte de Châtillon, Paris 14e
Institut du Judo, fond allée Bât. gauche